19 mars 2007

Régate à La fLèche dure, dure, et c'est pas un euphémisme ....

Arrivée à 9h sur place, (j'étais en avance par rapport à mon coéquipier, pour une fois, donc, je le souligne !!!!) et là, beaucoup de vent, par claque assez intense, je dois dire, et de la pluie (oui, je sais c'est bon pour le teint, enfin bon...) donc, on se motive, on dit bonjour, on papoté 2s et on gré Speed III !!!

Grande question : on met le spi or not ??? on opte pour la sécu, de toute façon, ça c'est révélé être un bon choix, on l'aurait mouillé pour rien et peut-être abîmé...

*10h : passage au vestiaire, vu le froid qui faisait, on n'y a tous été à reculons, mais bon une fois dans les combis, c'est parti !!! Dernière clope (... pour voir d'où venait le vent, je rigole ...), dernier p'tit goûter, on se concentre et on y GO !!!

On tire 2-3 bords , ça va, ya pas mal de vent, l'équipage se dit que la régate va être dure et surtout super disputée (ya du beau monde et c'est rien de le dire ...) !!!

Et là, grosse claque, 1er dessalage : on ressale, c'est pas ça qui va nous arrêter, et puis comme ça on est dans "le bain" ... quelques minutes après "notre ouverture du bal", c'est au tour des Barbiers qui retournent carrément le bateau, les esprits s'échauffent, nous on essaye de gérer au mieux et surtout de nous économiser ... (par la suite, ça se révèlera concluant !!!)

*10h30 : 1ère manche lancée, on est bien positionné, c'est cool !

Coup de sifflet : Rappel général : faux départ !!!

2iè départ : ok, les meilleurs filent à pleine vitesse, trop beau, la grâce et la volupté du bateau !

On entame le dernier bord pour achever le parcours et là, c'est le DRAME !!! On remonte bien, Thomas, sort au trap, le fire file tranquille, sans souffrir, la barreuse tente de jouer avec les éléments ?;!!:$ Et là, grosse claque, on dessale, Thomas reste accroché, le bateau s'est couché d'un coup, moi seule au monde sur ma dérive le temps qu'il parvienne à se décrocher, Thomas me rejoint, on arrive après pas mal d'effort à le ressaler !!!Ouff, on est content ça va pas durer, les éléments se déchaînent à nouveau ...

2iè méga claque, on redessale, mais ce coup-ci de l'autre côté (pas de jaloux !!!), Thomas se fait assomer par Speed III et moi ,j'attérris sur la bôme, c'est le genou qui prend, on se retrouve presque en-dessous du bateau, mais on réussit quand même à nager pour se dégager avant qu'il ne soit vraiment retourné, le mât planté au fond !!! La sécu arrive et pendant 1/4 au moins (le temps passe pas vite dans ces moments là ), ils vont essayer de le redresser, mais le vent fort ne rend pas la tâche facile !!! Il se redresse, on lui attache un remorque et direction la plage, c'est fini pour nous !!!Snifff....

La dérive ayant été abîmé sur le bord d'attaque (pour plus de détails s'adresser à Thomas, j'ai qq lacunes, j'avoue !!!), on pouvait pas repartir, même si on avait voulu !!! De toute façon, on était tellement claqué par l'eau glacial, les p'tits bobos, qu'on a préféré la sécurité.Et pour que la voile reste un plaisir : Notre Devise !!!

Cependant, même si ça été dure pour l'équipage comme pour le bateau, c'est super formateur, et on en tire les bonnes conclusions ... Comme d'hab' une super ambiance malgré le climat hivernal, un super accueil !!!

Donc, ça va s'en dire, on est 18/18 !!! On fera mieux Dimanche ....

Posté par Team Speed III à 17:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Régate à La fLèche dure, dure, et c'est pas un euphémisme ....

  • et oui, dur dur

    Superbe résumé, tu nous tiens en haleine du début à la fin.
    J'ai l'impression qu'on parle de moi, mais je n'y était pas, enfin je n'ai aucun souvenir si c'est le cas.
    Mais à voire ma combi humide, et de vagues rêves... c'est peut être moi qui ai pris le bateau sur la tête, et la je comprend tout...
    Magnifique régate, et on a beau dire, dans la série, la chaleur est bien humaine, car hier il faisait chaud....
    Et je tiens à vous le dire, les bébés ne naissent pas dans les choux, mais .....
    Fireballistiquement vôtre

    Posté par Tom, 19 mars 2007 à 18:39 | | Répondre
  • Eh ! bien ! Quelle aventure et quel récit !!! J'ai pensé à vous souvent en ce dimanche où je n'ai pas mis le nez hors de chez moi.

    Posté par PTITE MOUSSE, 20 mars 2007 à 11:17 | | Répondre
Nouveau commentaire